Si l’idéologie dominante pèse de tout son poids sur les médias mainstream, laissant pratiquement peu d’espace aux discours dissonants, Internet a offert un boulevard aux opinions divergentes. Mais cela ne plait pas beaucoup à ceux qui veulent tenir le monopole de l’information. Censurer le Net? L’idée n’est pas neuve, mais voilà qu’elle revient avec force alors que les réseaux sociaux sont mis en cause dans l’émeute du Capitole. Caitlin Johnstone nous explique pourquoi ce problème devrait nous inquiéter grandement. (IGA)

Par

Paru le 7 janvier 2021 sur Le blog de Caitlin Johnstone sous le titre MSM Already Using Capitol Hill Riot To Call For More Internet Censorship

Les États-Unis ont reçu aujourd’hui un très petit avant-goût de leur propre médicament alors que des émeutiers fanatiques de Trump ont temporairement pénétré de force le bâtiment le Capitole. Et maintenant, c’est la nation tout entière qui panique.

Je suis gentille quand je dis qu’on a donné à l’Amérique un tout petit avant-goût de son propre médicament; contrairement aux coups d’État horribles et aux soulèvements violents que les États-Unis orchestrent régulièrement dans les pays non-alignés du monde entier, ce mouvement-là n’avait aucune chance de prendre le contrôle du gouvernement et une seule personne a été tuée. [le bilan est monté à cinq morts depuis la publication de l’article original, ndlr]

Je suis également gentille quand je dis que les émeutiers ont « pénétré de force »; le District de Columbia a choisi de ne pas augmenter sa présence policière en préparation des manifestations tout en sachant qu’elles étaient planifiées; et il y a des images de ce qui semble être des flics laissant activement les manifestants traverser une barricade. Il y a bien eu des combats entre la police et les manifestants. Mais c’est sans commune mesure avec les brutalités policières qui ont marqué les manifestations de Black Lives Matter quelques mois auparavant. On peut dire que la réponse de la police a été aujourd’hui relativement douce.

 

Lire la suite sur Investig’Action

 

Imprimer