Le décret interdit les exportations vers les personnes et les entités figurant sur une liste de sanctions que le gouvernement russe est en train d’établir.

Par Dave DeCamp, 3 mai 2022

Le président russe Vladimir Poutine a signé mardi un décret qui interdira les exportations vers les personnes et les entités figurant sur une liste de sanctions que le gouvernement russe a 10 jours pour établir.

Ce décret est la réaction de M. Poutine à la campagne de sanctions occidentale menée par les États-Unis, qui vise à décimer l’économie russe. Il a déclaré que le décret énonce des “mesures économiques spéciales de rétorsion en rapport avec les actions inamicales de certains États étrangers et organisations internationales.”

Selon M. Poutine, la campagne de pression occidentale vise à priver “la Fédération de Russie, les citoyens de la Fédération de Russie et les entités juridiques russes de leurs droits de propriété ou à restreindre leurs droits de propriété.”

Bien que l’on ne sache pas encore clairement qui sera sanctionné, l’interdiction des exportations pourrait s’appliquer aux pays européens qui sont incroyablement dépendants du gaz russe. Moscou a déjà cessé d’expédier du gaz à la Pologne et à la Bulgarie en raison de leur refus de payer en roubles.

Les mesures de rétorsion de Poutine sont une réponse naturelle à la pression que subit la Russie et démontrent le pouvoir dont dispose Moscou pour nuire aux économies occidentales. Par exemple, les instituts économiques allemands ont prévenu que l’Allemagne serait confrontée à une forte récession si l’énergie russe était soudainement coupée.

Le président Biden a déclaré que les Américains ressentiraient une certaine douleur économique du fait des sanctions contre la Russie et a même mis en garde contre de “réelles” pénuries alimentaires.

Source: https://news.antiwar.com/2022/05/03/new-putin-decree-could-cut-russian-exports-to-us-and-europe

Traduction Arrêt sur info