Par Gilad Atzmon 

Paru le 26 Novembre 2018 sur le blog de l’auteur sous le titre: Gilad Needs Additional Support

Traduit le 27 Novembre par Arrêt sur info

Faire un don

 

Chers amis

En Mars j’ai été attaqué en justice par Gideon Falter, le président de l’organisation Campaign Against Anti Semitism (CAA), pour avoir suggéré que « l’Antisémitisme est un fonds de commerce » [business plan]. Comme CAA l’a expliqué l’objectif de sa poursuite judiciaire est de me faire taire et de briser ma carrière. Le site de Campaign Against Anti Semitism affirme que le célèbre avocat des médias Mark Lewis a «mis en place une stratégie pour conduire des actions en diffamation, que lui et Campaign Against Antisemitism ont commencées, pour forcer les antisémites à s’excuser devant un tribunal, ou à payer des dommages substantiels ». Comme CAA s’en vante dans sa vidéo de propagande « Nous faisons en sorte que les antisémites répondent de leurs crimes, et en assument les conséquences dans leur vie professionnelle et leur réputation ».

Bien évidemment, cette plainte en diffamation n’a pas réussi à me faire taire. Je demeure au moins aussi prolifique et engagé que je l’ai toujours été. Je continue de me produire et de donner des conférences partout dans le monde. Je continue de publier quotidiennement mes écrits. En fait, Mark Lewis, l’homme qui a ‘mis en place la stratégie’ destinée à me faire taire, se défend maintenant lui-même devant un tribunal disciplinaire pour avoir diffusé « des propos offensants et blasphématoires » [*]. Au lieu de porter atteinte à ma carrière, Mark Lewis a quitté son cabinait juridique (Seddons) et déménagé en Israël. 

Me défendre contre l’accusation de diffamation a été épuisant et extrêmement coûteux ; le coût pour se défendre contre une action en diffamation au Royaume Unis est absolument exorbitant. En Mars dernier je n’ai eu d’autre option que de faire appel à votre soutien financier.  J’ai été abasourdi et profondément touché par vos rapides et généreuses réponses. Cela m’a permis de répondre à la plainte ; et m’a confirmé que la fatigue générée par les stratégies utilisées par des organisations comme CAA est pesante et globale. J’ai été rassuré de savoir que je n’étais pas seul.

Cette plainte est maintenant réglée mais elle a laissé un grand trou dans ma poche. Bien que je sois en train de vendre en ce moment une partie de mes instruments musicaux et que j’aie entrepris d’autres démarches pour réunir les fonds nécessaires, il me manque encore 40 000 £ (Livres sterling). Ainsi j’ai malheureusement besoin d’un soutien additionnel. Vous demander de l’argent m’est extrêmement pénible mais il s’agit ici d’une importante bataille pour nous tous.

Je vous suis reconnaissant pour toute aide que vous pouvez apporter ; c’est un encouragement pour moi de savoir que vous êtes à mes côtés pour défendre la liberté d’expression, et que vous allez pouvoir m’aider à faire face aux conséquences que j’ai subies pour avoir exercé notre droit le plus important.

Grand merci

Gilad

[*]https://www.lawgazette.co.uk/news/media-lawyer-mark-lewis-to-face-sdt-over-social-media-comments/5067741.article

Texte original: www.gilad.co.uk

Source: Arrêt sur info

Imprimer