Le président du territoire du Kosovo, Hashim Thaçi, a été accusé, le 24 juin 2020, de crimes par les chambres spécialisées de La Haye. Alors que l’heure a peut-être sonné pour cet ancien chef de l’organisation terroriste UCK, le colonel Hogard, spécialiste de la Serbie et auteur notamment de « L’Europe est morte à Pristina », présente le profil de cet homme. Il revient également sur le risque pour des personnalités de premier plan de tomber avec lui. Des révélations d’une actualité brûlante alors que la Serbie elle-même connait une nouvelle crise politique qui se traduit par de nombreuses manifestations depuis plusieurs semaines.

 

Source: Chaîne officielle TVLibertés  – 24 juillet 2020


Colonel Jacques Hogard : « Le président Hashim Thaçi, est un pur produit de la mafia albanaise du Kosovo »

Le procureur spécial sur le  a annoncé, mercredi 24 juin, la mise en accusation du président kosovar .

Au micro de Boulevard Voltaire, le colonel Jacques Hogard explique le parcours de cet homme, arrivé à la tête de l’État du Kosovo avec le soutien des États-Unis et, aujourd’hui, accusé de « crimes contre l’humanité et de crimes de guerre, y compris meurtre, disparition forcée de personnes, persécution et torture », commis avec l’Armée de libération du Kosovo (l’UCK) au milieu des années 1990.

 

Imprimer